Les idées sur la cause et le traitement des maladies n'étaient toutefois pas purement laïques, mais également basées sur une vision spirituelle du monde, où des facteurs tels que la destinée, le péché, et les influences astrales jouaient un rôle aussi grand que toutes les causes physiques. Le dernier grand médecin byzantin était Actuarius qui a vécu au début du XIVe siècle à Constantinople. Rogerius Salernitanus en composant son Chirurgia, a jeté les bases des manuels modernes de chirurgie en Occident jusqu'à l'époque moderne. Le développement moderne de la neurologie a commencé au XVIe siècle avec Vésale qui a www.viagrabelgiquefr.com viagra décrit l'anatomie du cerveau et beaucoup d'autres choses.

Mūsu Facebook aktivitātes

Theme Colors
Layout Style
Background Pattern